Il est devenu le symbole de la lutte contre les pesticides, et il peut pousser en bord de champ comme en plein milieu de cultures. C’est une plante extrêmement facile à reconnaitre, et facile à récolter soi-même.

Les pétales de coquelicot se récoltent entre mai et juillet, et il faut les faire sécher sans qu’ils moisissent. Pensez à en récolter dans des endroits non pollués (éviter les bords de route très passants).

 

Ses propriétés principales :

  • Sédatif et calmant (par les alcaloïdes qu’il renferme)
  • Adoucissant (grâce à leurs mucilages)
  • Antitussif (il fait partie des plantes pectorales)
  • Anti-rides

 

Voilà quelques petites recettes faciles à faire chez soi :

Infusion de pétales de coquelicot :

Laisser infuser 10g de pétales de coquelicot dans de l’eau à 70° pendant 5 minutes avant de boire.

Indications : pour mieux dormir, pour calmer la nervosité, infusion antitoux
Afin de potentialiser son effet calmant, vous pouvez le mélanger par exemple avec de la mélisse ou des fleurs de tilleul (à part égales).
Pour réaliser une bonne infusion, lire cet article.

Huile solarisée antirides :

Préparez un complexe huileux composé à 70% d’huile de tournesol, 10% d’huile de jojoba, et 20% d’huile de noisette. Insérez les pétales de coquelicot dedans puis rebouchez le flacon utilisé et déposer en extérieur. Laisser solariser trois semaines.

Une fois les 3 semaines passées, vous pouvez filtrer le mélange afin de retirer les pétales de coquelicot.

Cette huile peut s’utiliser en application quotidienne afin de prévenir les rides, et réhydrater une peau sèche. Vous pouvez également l’appliquer en massage léger sur la poitrine pour calmer une toux chronique ou une crise d’asthme. Elle peut s’utilise tous les jours sans problème.

Cataplasme dentaire calmant :

En cas de carie, vous pouvez apaiser la douleur avec 2 pétales de coquelicot pilés grossièrement avec quelques brins de persil et un grain de gros sel gris. Le cataplasme posé sur la dent permettra de calmer la douleur en attendant la visite chez le dentiste.

Contre-indications : Le coquelicot est à éviter chez les personnes qui font des allergies aux opiacées.

Share This
Doctolib Prendre rendez-vous en ligneDoctolib