L’ortie est souvent considérée comme une « mauvaise herbe », dont il faut se débarrasser. Ses piquants la diabolisent souvent auprès du grand public, alors que pour les connaisseurs, ils cachent en réalité un des plus beaux trésors de la nature (selon moi !).

Au-delà de sa richesse nutritionnelle, l’ortie est une formidable alliée du corps humain dans son ensemble. Voilà quelques-unes des propriétés thérapeutiques démontrées de l’ortie :

  • Anti-inflammatoire : très recommandée notamment dans les cas de douleurs articulaires, l’ortie joue notamment sur l’inhibition de la synthèse des prostaglandines (qui causent l’inflammation !)
  • Action immunitaire : inhibe l’activation des lymphocytes T, ce qui en fait un excellent allié pour les maladies auto-immunes, comme la polyarthrite rhumatoïde
  • Analgésique : puissant anti-douleur qui permet une meilleure résistance à la douleur
  • Anti-anémique et anti-asthénique : par sa teneur en fer et minéraux, elle a montré une nette amélioration chez des personnes épuisées
  • Antioxydante : comme la plupart des plantes, mais cette action a été démontrée pour l’ortie – cela semble lié à la présence de composés phénoliques
  • Hypoglycémiante et hypolipidémiante : elle permet d’améliorer les troubles du métabolisme, avec des résultats surprenant comme son effet insulino-mimétique et son effet sur la baisse du cholestérol total, LDL et triglycérides
  • Hypotensive : très intéressante également pour des personnes qui présentent un syndrome métabolique. Elle est également diuérétique ce qui influe sur cette propritété hypotensive également.
  • Anti-alllergique et anti-histaminique : ce qui en fait une alliée de choix pour les allergies saisonnières ou les rhinites allergiques, par exemple
  • Reminéralisante : de part sa richesse nutritive

Retrouvez une recette de quiche à l’ortie ici.

Retrouvez des éléments nutritionnels et comment cueuillir des orties ici.

Share This
Doctolib Prendre rendez-vous en ligneDoctolib